Février 2007, mon expérience du 4L Trophy

Venez discuter ici des sujets en rapport à  l'auto et à  la moto

Modérateurs : Djioul, Modérateurs

Règles du forum
Message
Auteur
Avatar de l’utilisateur
Pewi
Macadam Rider
Messages : 26764
Enregistré le : 13 Juin 2006 20:27
Localisation : Marseille (13)

#26 Messagepar Pewi » 31 Aoû 2007 17:27

Vilneuv a écrit :La chatre, le 4L trohpy.... c'est une tradition de pioncer sur des tables à  l'arrache lors de manifestions automobiles? :D

:lol:
Karting was pure driving, pure racing. There was no money, no politics, it was real racing. (A. Senna)

Avatar de l’utilisateur
Pewi
Macadam Rider
Messages : 26764
Enregistré le : 13 Juin 2006 20:27
Localisation : Marseille (13)

#27 Messagepar Pewi » 02 Sep 2007 02:21

Episode 4 Un peu de route au Maroc

Allez, je suis un peu fatigué ce soir, alors je vous fait une partie rapide :).

Sortis du ferry, à  Tanger, il est temps de suivre la première étape du road-book. Première, mais aussi une des plus longues.

Le fonctionnement du raid? Simple.
Nous portons tous un numéro d'équipage (325 en l'occurence). Le matin, trois tranches de départ sont établies, en fonction des numéros d'équipage. On peut être amenés à  quitter un bivouac à  7h comme à  9h. La journée consiste ensuite à  suivre un road-book, nous envoyant sur des routes, pistes, ou dans le désert o๠l'on s'aide de points de repère + d'une boussole :).
Le soir, on rejoint le bivouac suivant. Les kilométrages compteur sont relevés en début et en fin d'étape, pour tenter d'établir un classement des km les plus faibles. En réalité cette donnée n'a pas grand sens, puisque certains avaient trouvé le moyen de bloquer leur compteur, et que d'autres ne roulaient pas forcément avec les bonnes tailles de pneus :bah:.

Exceptionnellement pour cette première étape, pas de relevé compteur. C'est une étape qui va nous permettre de rallier le désert, o๠nous roulerons le lendemain :). Nous avons donc quitté Tanger rapidement, o๠l'on s'est familiarisés avec la conduite urbaine marocaine, ce après quoi nous avons pris l'autoroute, pour ensuite la quitter et rejoindre de petites nationales traversant l'Atlas. On y a même vu un peu de neige :P. Le soir, arrivée sur le bivouac.
L'étape a dû compter environ 400km.

En ce qui concerne ce premier bivouac, il était situé sur une étendue encore pas trop loin des routes. Pour établir un bivouac, l'organisation fait en sorte d'y arriver avant les premiers participants de sorte de mettre en place un stand technique (pour ceux qui désireraient faire des réparations pendant la soirée/nuit), des tentes berbères o๠l'on pouvait manger, l'assistance médicale, etc...
Au niveau du sommeil, nous étions libres pour placer notre voiture et notre tente.



Première analyse de la journée : les contrastes météorologiques du pays. Nous sommes en février. Au soleil, il fait rapidement très chaud, on en vient facilement à  se mettre en t-shirt. A l'ombre, il fait bien au contraire glacial, un temps de février :bah:!
La soirée sur le bivouac s'est bien passée. La bouffe nous était servie par une équipe de restauration marocaine engagée pour l'occasion. Seul regret, nous ne nous attendions pas à  de la grande bouffe, mais là  c'était limite :bah:. On avait peu à  manger (tajine préparée vite fait), les couverts servaient à  tout le monde et n'étaient presque pas lavés (trempés dans l'eau, il restait des morceaux :D). Après les journées qu'on a eu, on fermait les yeux, j'en n'ai pas eu grand chose à  faire, mais c'est dommage :bah:.
Cette première nuit a été très dure :oui:. Nous n'étions pas protégés du vent par aucun relief que ce soit, vent qui était glacial. Sous la tente doublée, j'ai dormi avec 2 t-shirts, 2 pulls, un manteau d'hiver et un duvet 5°C, et je me les suis gelé. Mon oreiller était sacrément humide (condensation), humidité qui gelait, je vous raconte pas. Tout ce que j'attendais, c'était que le réveil sonne le départ des 6 heures du mat' :w.

Seconde analyse de la journée : la conduite marocaine. Boarf, aucune surprise, mais c'est assez inch'allah : si ça passe tant mieux, si ça casse tant pis :bah:. A vrai dire, je n'avais encore rien vu :D.

Troisième analyse de la journée : on a commencé par l'autoroute à  péage. On n'y a vu que très peu de marocains, et les seuls qui s'y trouvaient n'étaient pas des autos situées dans la moyenne du pays (Golf récentes, etc...). Ces autoroutes sont en bon état, ne serait-ce que parce qu'elles sont très peu utilisées.
Par contre, on a vu énormément de radars sur ces autoroutes (flics sur le terre-plein central), qui n'étaient évidemment pas là  pour flasher des 4L... Etrange, peut-être là  pour faire bonne impression :bah:.

Quatrième analyse de la journée : les gens, et surtout les gosses. L'association qui récolte les dons nous avait donné comme consigne d'éviter de distribuer les fournitures scolaires qu'on avait emméné à  la volée aux gosses des villages. Ceci pour 2 raisons principales :
- la première, c'est que les petits gosses qui viennent réclamer des stylos se font ensuite démonter la tronche par les plus à¢gés, qui les leur piquent.
- la seconde, c'est que lorsque des étudiants donnent un stylo ou autre, les gosses en question en attendent de suite plus. Ainsi, passe pour les 300 voitures suivantes qui ne donnent rien, par contre les 600 suivantes se prendront projectiles (cailloux) en tous genres, etc...
Sur cette première journée, nous n'avons pas expérimenté grand chose de ce genre :). Par contre, on a dû s'arrêter net à  2 reprises sur l'autoroute, pour éviter des gosses qui se s'étaient mis sur les 2 voies pour nous bloquer et venir faire la quette.
Pour ne pas trop noircir le tableau, d'autres gosses, tout aussi au courant que les autres du passages du raid, s'étaient juste mis sur des collines à  proximité pour nous saluer. Sympa :bien:.

J'arrête là  pour ce coup-ci, ce n'était qu'une petite étape au niveau des aventures :o|.
Karting was pure driving, pure racing. There was no money, no politics, it was real racing. (A. Senna)

Avatar de l’utilisateur
Pewi
Macadam Rider
Messages : 26764
Enregistré le : 13 Juin 2006 20:27
Localisation : Marseille (13)

#28 Messagepar Pewi » 02 Sep 2007 03:03

Intermède photos Un peu de route au Maroc

Au début, on n'est pas trop dépaysés :o|
Image

Et là  non plus :non:! A noter que ça aura été quasiment le seul plein fait en station service au Maroc. Autant en Espagne le carburant est bon marché, autant au Maroc il est assez cher. On peut faire confiance à  des grands groupe sur l'autoroute, mais il est déconseillé d'aller dans des petites stations, qui rajoutent parfois de l'eau dans l'essence. Nous étions ravitaillés tous les soirs (20L max) par deux citernes de l'équipe Total/Paris-Dakar qui nous a suivi pendant le raid :bien:.
Image

Ca commence à  changer de paysage...
Image

...ou pas :bah:! (le nord du Maroc reste assez vert)
Image

Il nous est souvent arrivé de voir des gens traverser l'autoroute. Ils viennent de nulle part, ils vont nulle part, impressionnant :jap:. Le danger est assez limité, car la circulation est vraiment très faible.
Image

Image

Voici un exemple de pages du road-book (pas d'orientation sur cette étape, évidemment :P)
Image

Forcément, sur l'autoroute c'est un peu le café du commerce (pas malins, ils faisaient le plein mais on a donc dû s'arrêter pour être sûr que tout allait bien :bah:)
Image

Cap au sud :o|
Image

On quitte les autoroutes, nationales classiques dans un premier temps :)
Image

Petits villages sur le bord des natio
Image

Des enfants nous saluant, près d'une école :jap:
Image

On aperçoit des flics et leur 4x4. On les a vus un peu partout sur le raid, lorsqu'il s'agissait de routes. Ils nous aiguillaient souvent sur les carrefours, et étaient assez réactifs aux éventuelles modifs de dernière minute pour l'itinéraire :bien:. Il y a eu une grande coopération entre le raid et le gouvernement marocain.
Image

Image

:coucou:
Image

J'adore cette photo. Contraste entre pauvreté et mondialisation (Coca-Cola), sûrement :).
Image

:bien:
Image

Situation marocaine typique :D. On arrive, un type s'engage, un camion arrive et se fait doubler :ddr:.
Image

A Meknès si mes souvenirs sont bons (milieu d'après-midi)
Image

Là , faut s'orienter rapidement :w
Image

Hep :hep:! Là  ils font signe de nous arrêter pour leur filer des bonbons, stylos, cahiers, dirhams, euros, le message changeait en fonction du coin :P
Image

La photo parle d'elle-même, j'aime beaucoup :)
Image

De même.
Image

Voilà  la neige, c'est l'Atlas :P
Image

Image

Contraste entre neige et désert sec...
Image

On y est :)
Image

Image

Image

;)
Image

:maisheu:
Image

Image

En arrivant au bivouac
Image

Image



Pour finir, quelques photos prises par Flash-Sport. Elles doivent sûrement correspondre à  cette journée, mais j'avoue que j'ai du mal à  me repérer pour les photos de "route" :jap:
Image

Image

Image

Image



Voilà  voilà , en espérant encore une fois que ça vous ai plu ;)
Karting was pure driving, pure racing. There was no money, no politics, it was real racing. (A. Senna)

Avatar de l’utilisateur
Jrej
Macadam Rider
Messages : 123025
Enregistré le : 06 Mai 2006 13:44
Localisation : Poindimié

#29 Messagepar Jrej » 02 Sep 2007 06:48

Toujours un vrai régal :jap:
Si t'as pas une tablette avant 50 ans c'est que t'as raté ta vie (c)





" jrej, arrete de jouer avec les trucs radioactifs " (c) phdm 2009

Rien n'est imprudent lorsque c'est nécessaire

Avatar de l’utilisateur
zé73
Macadam Rider
Messages : 9940
Enregistré le : 09 Mai 2006 07:12
Localisation : [73] - chez les pétés de tune !

#30 Messagepar zé73 » 02 Sep 2007 08:11

c'est excellent et très bien raconté ! bravo :jap:
[url]http://www.taxi-breia.com[/url]

[url]http://www.etc-moutiers.com[/url]

Avatar de l’utilisateur
donline
Macadam Rider
Messages : 7924
Enregistré le : 07 Mai 2006 18:55
Localisation : Brest même

#31 Messagepar donline » 02 Sep 2007 08:44

Très sympa. :bien:
Ca doit être super à  faire

Avatar de l’utilisateur
doomy
Macadam Rider
Messages : 5587
Enregistré le : 23 Aoû 2006 17:47
Localisation : Arques (62)

#32 Messagepar doomy » 02 Sep 2007 10:56

Continue comme ca, en plus on le plein de photo un régal :rs:
[url=http://www.spritmonitor.de/en/detail/407515.html][img]http://images.spritmonitor.de/407515_5.png[/img][/url]

Avatar de l’utilisateur
Dj-spirit
Macadam Rider
Messages : 39571
Enregistré le : 10 Mai 2006 17:14
Localisation : 400DA!!!!

#33 Messagepar Dj-spirit » 02 Sep 2007 11:43

:lover:
Quelque soit l'obscurité du moment, l'amour et l'espoir sont toujours possibles. George Chakiris

Avatar de l’utilisateur
Zig-Zag
Macadam Rider
Messages : 10902
Enregistré le : 07 Mai 2006 01:50
Localisation : Oula... loin

#34 Messagepar Zig-Zag » 02 Sep 2007 14:19

Quel super topic... ça fait rêver une telle aventure. :bien:
*** Fuck les emmerdes !!! ***

Avatar de l’utilisateur
Pewi
Macadam Rider
Messages : 26764
Enregistré le : 13 Juin 2006 20:27
Localisation : Marseille (13)

#35 Messagepar Pewi » 02 Sep 2007 14:59

Merci à  tous, ça fait plaisir de voir que c'est suivi :P

La suite ce soir je pense ;)

Après réflexion, et vu l'engouement général, je pense que je vais continuer l'histoire dans l'ordre et en détail ;) Je réserve ma petite analyse pour la fin. Ca sera plus complet ainsi :jap:.
Karting was pure driving, pure racing. There was no money, no politics, it was real racing. (A. Senna)

Avatar de l’utilisateur
p406sv
Ptit Pat
Messages : 41645
Enregistré le : 20 Juin 2006 23:56
Localisation : Montpellier (34)
Contact :

#36 Messagepar p406sv » 02 Sep 2007 17:46

Super Pewi.

Merci.

Et j'aime bien la photo avec les neiges et les participants en T-Shirt.
A+



Patrick de Montpellier

Kéké du GPS

Team barbec' N°2

Avatar de l’utilisateur
Pewi
Macadam Rider
Messages : 26764
Enregistré le : 13 Juin 2006 20:27
Localisation : Marseille (13)

#37 Messagepar Pewi » 03 Sep 2007 02:30

Episode 5 Une journée piste entre Boulemane et Errachidia

Lundi 19 février, l'aventure a définitivement commencé. Nous sommes toujours au bivouac (la ville la plus proche s'appelle Boulemane, je viens de retrouver le nom). Le soleil se lève à  peine, il fait froid mais nous sommes heureux de quitter nos tentes o๠l'immobilité ne faisait que rendre notre situation encore plus inconfortable :P.

Une fois tout rangé dans la voiture, un vrai chamboulement à  chaque fois, direction le p'tit déj. Au programme, un super thé maison, et beaucoup de pain maghrébin (très nourrissant, on faisait des provisions pour la journée) à  tartiner avec du miel ou de la confiture. Simple, mais pour le coup assez efficace :jap:.

Notre numéro collait aux premiers départs de la journée. Ca devait être vers les 7h. On fait la queue, on tente de dégager la buée comme on peut et d'y voir quelque chose entre les cailloux du bivouac, avec le soleil levant en plein dans la face :P. Relevé de compteur fait, nous voilà  partis pour une trentaine de kilomètres de bitume au milieu du désert.

A l'arrivée dans un village, voici notre première piste :rs:. Pendant les 10 premiers kilomètres, elle fut desespérément plate :P. Bien-sûr, en bons débutants conscients de la fragilité du matériel utilisé, nous y allà¢mes très prudemment, à  vitesse modérée et en slalomant entre les petits cailloux, qui ne s'avéreront en fait vraiment pas méchants :P!
Et puis, vers 10h, on est arrivés sur ce qui s'est révélé le premier passage difficile, mais aussi le premier problème d'organisation :L. C'était la première fois que le raid comptait autant de participants, et ça faisait beaucoup. Le passage en question, c'était un oued, une rivière en somme (asséchée ici). Il n'y avait qu'un passage possible, et les premiers participants arrivés sur le point n'osaient pas se lancer. Ceci a engendré un retard et une queue considérables, on a donc dû attendre pas mal avant de pouvoir passer. Il s'agissait d'une cuvette à  la remontée difficile du fait d'un terrain gravilloneux et donc glissant :jap:.

On rencontra ensuite un autre oued dans la matinée, mais le problème ne se reposa pas puisque les gens avaient compris la leçon, et que les écarts s'étaient creusés :).

Pause du midi. Faut dire que je m'en rappelle plus trop, de celle-là  :L. En gros, on mangeait avec ce qu'on avait dans nos fournitures : pain, eau, boîtes de conserve, butagaz si nécessaire...

L'après-midi, ça s'est sacrément corsé. La piste est devenue difficile, parfois très étroite, on a souvent remercié les plaques de protection moteur et boîte, qui frottaient nettement. Nous avons eu quelques autres oueds à  franchir, l'idée étant de rentrer à  fond pour pouvoir sortir sans pousser. Autant nous avons misé (par rapport à  d'autres équipages) sur l'endurance (notre but était de ramener la voiture à  Paris en un morceau, pas de rouler à  fond), autant pour ce genre de passage il fallait vraiment fermer les yeux et y aller :bah:!
En milieu d'aprèm, nous avons finalement fait face à  notre carbu encrassé :P. Nous avions bien-sûr protégé notre admission d'air avec un collant en guise de filtre supplémentaire, mais ceci ne suffisait pas à  empêcher la poussière de rentrer (éventuellement par d'autres orifices). Le carbu a fini par se boucher complètement et il devenait difficile de maintenir une allure convenable. N'étant pas sûrs du problème, nous avons pu faire appel à  une équipe de mécaniciens marocains qui patrouillaient sur le raid. Ceux-ci étaient embauchés, ainsi que 20 mécaniciens français, soit pour circuler sur le raid, soit pour aider aux réparations au bivouac le soir :jap:. Après avoir testé l'allumage, ils nous confirmèrent que c'était bien le carbu qui se bouchait. Ils nous débouchèrent temporairement ce dernier en obstruant l'admission et en accélérant, et nous proposèrent de les revoir le soir pour qu'on démonte le carbu ensemble :bien:. Forcément c'était pas au top, mais on a réussi à  finir la journée comme ça ;).

En ce qui concerne la suite de cette journée, justement, il y eut beaucoup de casse chez certains participants. En réalité, c'est dès cette première étape qu'on vit ceux dont le chassis n'avait pas été renforcé correctement, chose qui aurait peut-être pu nous arriver si nous n'avions finalement pas resoudé les longerons.
Après certains franchissement, certains pliaient ainsi les longerons. Forcément, il y avait des mécanos sur le raid, mais pas forcément équipés en stations de soudure au milieu des pistes. Ainsi, ceux qui étaient en difficulté se débrouillaient pour sangler leurs longerons et essayer de finir l'étape (encore longue :L), pour réparer au bivouac. Ceux qui ne pouvaient plus avancer (je n'ai pas de chiffre, ils devaient être peu nombreux quand-même :P) ont dû se résigner à  abandonner leur auto et à  rentrer grà¢ce au rapatriement inclus dans le prix du raid :jap:.

La deuxième mauvaise surprise de la journée? Une épreuve habituelle du raid consiste à  passer le Col de Belkassem, une difficulté bien connue puisqu'il s'agit d'une "piste" de col, jonchée de juges placés pour apprécier la qualité du franchissement. Cependant, pour des raisons de sécurité l'accès à  la piste fermait à  14h. A cause des gros retards du matin, nous ne pûmes atteindre l'entrée de piste à  temps. Seuls quelques dizaines de participants ont pu en profiter. En ce qui nous concerne, nous avons dû contourner le col, ce qui a occasionné un détour (par la route) d'environ 150 à  200km à  la nuit tombée. Objectivement, ça a été le moment le plus dangereux du raid. Les routes intérieures du pays sont très mal entretenus, jonchées de bancs de sables prenant la largeur d'une voie (qu'on ne voit qu'au dernier moment avec un éclairage de 4L :bah:). On y a croisé des chiens et autres bêtes sauvages traversant sous nos roues, doublé des mobylettes non éclairées, vu des piétons ou charettes sur la route sans aucun élément réfléchissant, etc... J'estime qu'on a roulé prudemment, à  allure plus que modérée, mais je suis curieux qu'il n'y ai pas eu de carton ce soir là  :L

Arrivée sur le bivouac, enfin. Crevés, pas mal après la nuit qu'on a passé précédemment. On file au stand méca pour nettoyer le carbu, ce que l'on fait avec un mécano. Bon, faut pas rêver, les mécanos ont beau être payés par l'organisation, ils n'hésitent pas à  essayer de grapiller du fric par-ci par-là  (ils demandent souvent un t-shirt ou autre), et en ce qui concerne ceux qui souhaitent leur acheter des pièces les prix se négocient à  la volée.

Une fois notre souci réglé, direction la bouffe. Même refrain que la journée précédente, j'ai juste pris soin de sortir mes couverts en plastique, histoire de pas chopper la première turista venue :bah:. Pas terrible, la bouffe, donc :bah:!

Le bivouac o๠nous nous sommes établis, dans la région d'Errachidia, était comparé au précédent en plein milieu du désert, et donc des dunes. Nous avons quitté la route la plus proche pour faire 3km dans le sable pour trouver le bivouac. Les dunes nous ont donc protégé du vent, et nous avons passé une super nuit, ça fait franchement du bien :jap:.

Première vraie journée éprouvante donc. Pas mal de pneus crevés aussi, mais RAS chez nous, merci les chambres. Ce soir là , j'ai commencé à  réaliser qu'une 4L pouvait encaisser beaucoup plus que j'imaginais :P.
Karting was pure driving, pure racing. There was no money, no politics, it was real racing. (A. Senna)

Avatar de l’utilisateur
Pewi
Macadam Rider
Messages : 26764
Enregistré le : 13 Juin 2006 20:27
Localisation : Marseille (13)

#38 Messagepar Pewi » 03 Sep 2007 02:36

Petit oubli

3 photos Flash-Sport, pour la journée du 18 février (liaison Tanger - Boulemane), que j'ai oubliées et retrouvées grà¢ce aux EXIF

Image

Image

Image
Karting was pure driving, pure racing. There was no money, no politics, it was real racing. (A. Senna)

Avatar de l’utilisateur
Pewi
Macadam Rider
Messages : 26764
Enregistré le : 13 Juin 2006 20:27
Localisation : Marseille (13)

#39 Messagepar Pewi » 03 Sep 2007 03:00

Intermède photos Une journée piste entre Boulemane et Errachidia

La journée commence paisiblement au bivouac :dodo:
Image

Les phares des premiers partants s'allument :)
Image

Image

Autour du bivouac :coucou:
Image

Image

Image

Un des citernes Total. J'ai oublié de préciser, l'organisation avait négocié 1€ le litre de SP95, ce qui est plus qu'honnête :jap:.
Image

On suit le bitûme au milieu du désert, dans un premier temps.
Image

Et on rejoint notre première piste. Easy go dans un premier temps.
Image

Image

Image

Image

Image

Le road-book, façon pistes :P
Image

Et le fameux bouchon du matin :bah:
Image

Des mecs qui se sont crus plus malins que les autres et griller tout le monde... Là  ils sortaient la pelle, je sais même pas ce qu'ils ont foutu :lol:
Image

L'oued en question, mais la photo rend assez mal (cf les photos Flash-Sport plus bas).
Image

Forcément, l'attente ça fait chauffer, et nous ne préférions pas couper car quelques soucis au démarrage à  chaud. Au cours du raid on a eu quelques surchauffes (franchissements longs qui nous interdisaient de couper), à  savoir 3 fois o๠l'on a coupé l'aiguille à  120° et l'eau qui bouillonne dans le radia. Pas le choix, et comme quoi c'est solide :jap:.
Image

Quelques animaux locaux :cyp:
Image

Chpoc :crac:!
Image

Image

Pour repère, en fin d'après-midi sur la piste
Image

Image

Image

Image

Image

Image

Une casse de longeron, et un pneu crevé :bah:!
Image

Un franchissement un peu délicat car beaucoup de trous dans la cuvette, mais nécessaire de passer à  fond pour la côte qui suit. Il y avait quelques gosses du village voisin venus aidés pour pousser. Le mec qui se fait pousser avait déjà  cassé son longeron, vous verrez sur la photo suivante qu'il était sanglé.
Image

Image



Pour finir, les photos Flash-Sport de la journée.

Franchissement du premier oued, le premier collègue étant d'ailleurs descendu pour alléger la bête :w
Image

Image

Image

Image

Une pause quelquonque :bah:
Image

Bout de piste de l'après-midi
Image

Image



Voilà  pour ce soir :P. Demain on attaque un style de journée encore bien différent :P!
Karting was pure driving, pure racing. There was no money, no politics, it was real racing. (A. Senna)

Avatar de l’utilisateur
doomy
Macadam Rider
Messages : 5587
Enregistré le : 23 Aoû 2006 17:47
Localisation : Arques (62)

#40 Messagepar doomy » 03 Sep 2007 08:48

Vraiment le genre de raid découverte très sympa à  faire :P
[url=http://www.spritmonitor.de/en/detail/407515.html][img]http://images.spritmonitor.de/407515_5.png[/img][/url]

Avatar de l’utilisateur
sk8ordie
Macadam Rider
Messages : 10267
Enregistré le : 08 Mai 2006 11:34
Localisation : Tours
Contact :

#41 Messagepar sk8ordie » 03 Sep 2007 10:39

:bien: sympa les pistes
Toi t'as atteint des degrà¨s de conneries inimaginable! © Stef'de'monac

Tu es un vrai homme des temps moderne alors! © Kandyshop

10 cylindres, 4 roues motrices... 2 voitures

www.sgt-driving.fr

Avatar de l’utilisateur
zé73
Macadam Rider
Messages : 9940
Enregistré le : 09 Mai 2006 07:12
Localisation : [73] - chez les pétés de tune !

#42 Messagepar zé73 » 03 Sep 2007 15:46

:bien:
[url]http://www.taxi-breia.com[/url]

[url]http://www.etc-moutiers.com[/url]

Avatar de l’utilisateur
Dj-spirit
Macadam Rider
Messages : 39571
Enregistré le : 10 Mai 2006 17:14
Localisation : 400DA!!!!

#43 Messagepar Dj-spirit » 04 Sep 2007 18:28

Merci :jap:
Quelque soit l'obscurité du moment, l'amour et l'espoir sont toujours possibles. George Chakiris

Avatar de l’utilisateur
Pewi
Macadam Rider
Messages : 26764
Enregistré le : 13 Juin 2006 20:27
Localisation : Marseille (13)

#44 Messagepar Pewi » 04 Sep 2007 19:53

Episode 6 Route puis désert, entre Errachidia et Merzouga

Le matin au réveil, dans ce second bivouac du raid, nous sommes étonnés d'avoir bien dormi et de ne pas avoir eu froid :jap:. Merci les dunes qui nous ont protégé du vent. Le temps s'annonce maussade ce matin. Petit déj avalé et nous partons.

Le road-book du soir est assez court, peut-être environ 200km. En effet, si tout se passe bien nous sommes censés rouler le matin, et participer à  la cérémonie de remise des dons durant l'après-midi. Notre lieu de RDV est une sorte de ville-auberge, au milieu du désert, à  Merzouga.

Nous quittons donc notre bivouac et retrouvons les routes pour quelques kilomètres... On quitte soudainement la route, et on se retrouve immergés en plein désert, avec comme seules guides les traces des autres voitures parcourant cet itinéraire, ce qui formait par endroits des sortes de pistes. Le temps est à  la petite pluie, le sable est humide, les voitures sales, autant à  l'intérieur qu'à  l'extérieur :D...
La conduite correspond pour le coup à  du tout-à -fond, puisque l'idée est de se débattre dans les nombreux bancs de sable que nous rencontrons o๠l'on peut s'enliser très vite :). Sûrement une des étapes les plus sympa, on maintient facilement un petit 70 à  l'heure dans le sable en dandinant du cul pour ne pas se faire coincer :P.

Le road-book nous donne des points de repères comme des villages éloignés, des antennes, et bien-sûr des caps à  suivre à  la boussole.

Après beaucoup de plaisir, nous arrivons à  l'entrée du village recherché. Forcément, c'est la queue :P. Les 4L vont se garer successivement sur un petit parking, o๠les participants remettent une liste de leurs dons et déposent ces derniers.

Nous avons ensuite RDV au départ d'une petite épreuve sympa :jap:. Il s'agit d'un parcours d'un kilomètre ou deux au milieu des dunes, chronométré et noté en fonction de la technique de franchissement :P. Pour le coup, il n'est donc pas question de ménager notre monture :non:!
Nous parcourons la majorité du tracé dans difficulté, mais nous plantons sur la fin dans un véritable bac à  sable créé par toutes les auto passées avant, on a dû sortir les plaques de désensablement à  2 reprises pour s'en sortir :P.

Nous allons ensuite poser la voiture dans une zone réservée au bivouac, on installe la tente, bref classique. Ceci dit, le temps s'étant considérablement dégradé par rapport au matin (pluie, vent violent), il faudra ruser en attachant des parties de la tente à  la bagnole pour être sûr qu'elle ne bouge pas (pas la bagnole, hein :roll:).

La fin d'après-midi est consacrée à  la cérémonie, un peu trop minimaliste à  mon goût, de remise des dons. Les dons sont remis symboliquement aux enfants bénéficiaires, puisqu'ils seront ensuite retriés en fonction des besoins de chacun. Le décor extérieur de l'auberge est sympa, mais le mauvais temps nous a un peu empêché d'en profiter :L.

Le soir, le repas nous est offert par l'auberge. Pour le coup on a bien mangé, un grand buffet, en faisant tout de même gaffe à  éviter les légumes pas cuits, précautions classiques...

La soirée s'éternise ensuite un peu sous des tentes berbères (épaisses et chaudes), o๠l'on retrouve quelques collègues des écoles avoisinnant ou partageant nos locaux ;).

La nuit se passe convenablement, malgré le mauvais temps :P. Le lendemain matin, petit déj offert par l'auberge, ça change un peu des tartines. Nous avons pu profiter de quelques patisseries, c'était très sympa :bien:.

Dans l'épisode 7, nous attaquerons une journée de désert complète ;).
Karting was pure driving, pure racing. There was no money, no politics, it was real racing. (A. Senna)

Avatar de l’utilisateur
Pewi
Macadam Rider
Messages : 26764
Enregistré le : 13 Juin 2006 20:27
Localisation : Marseille (13)

#45 Messagepar Pewi » 04 Sep 2007 20:12

Intermède photos Route puis désert, entre Errachidia et Merzouga

C'est le matin au bivouac d'Errachidia :)...
Image

Manifestement, il a plu :D
Image

Rangement de la tente :cyp:
Image

Et la voiture est dégueulasse :mad:!
Image

Les étudiants s'essaient au dépassement à  la marocaine :roll: Je doute que celui en bout de file voie ce qui se cache loin devant, m'enfin :pff:
Image

Les mécanos marocains qui s'arrêtent pour aider un participant :P
Image

Que de la route pour commencer...
Image

On passe par quelques petites villes :bah:
Image

Image

Image

Image

Image

Mais la route se raréfie :P
Image

Lui aussi, il veut un stylo :o|
Image

:coucou:
Image

Une voie romaine :D
Image

L'hélico du 4L :o|
Image

Définitivement, on quitte le goudron, et on s'oriente comme on peut :P
Image

Image

Ils viennent de nulle part, ils vont nulle part :beuh: (c)
Image

:rs:
Image

Pitite panne?
Image

Là , manifestement ça devait secouer :D
Image

Image

:???:
Image

Des mecs à  mobylette qui s'arrêtent pour essayer d'aider les équipages en panne :ddr:
Image

Image

Un banc de sable :miam:
Image

L'arrivée au village :jap:
Image

Image

Image

Départ de l'épreuve des dunes :)
Image

Sur l'épreuve. On voit pas grand chose, à  voir les photos Flash-Sport plus bas ;)
Image

Image

"Terrasse" extérieure de l'auberge
Image

Image

Image

Pour la cérémonie
Image

Des dessins en échange des dons :P
Image

La cérémonie, M. J.-J. Ray au micro :jap:
Image

Petit saut dans le temps, les petits déj du lendemain matin :P
Image

Décor de l'auberge :)
Image



Place aux photos Flash-Sport :P.

Le collègue en train de galérer pour nous sortir de notre mauvaise passe, épreuve des dunes :D
Image

Hop :hep:!
Image

Image

Image

Image

Image

Image

:sol:
Image



La suite plus tard :)!
Karting was pure driving, pure racing. There was no money, no politics, it was real racing. (A. Senna)

miss pepette
Macadam-Addict
Messages : 3690
Enregistré le : 31 Aoû 2006 19:52
Localisation : pamiers, trou du cul de l'ariege

#46 Messagepar miss pepette » 04 Sep 2007 21:36

j'adore comme tu raconte tout ca
c'est tres agreable a lire

j'ai vue une 4L "alacita" c'est une boite de nuit de toulouse
**vous avez voulu que je revienne alors maintenant suportez moi!!!!**



**on dit que l'espoir fait vivre alors on vivra longtemps**

Avatar de l’utilisateur
Pewi
Macadam Rider
Messages : 26764
Enregistré le : 13 Juin 2006 20:27
Localisation : Marseille (13)

#47 Messagepar Pewi » 04 Sep 2007 22:24

miss pepette a écrit :j'adore comme tu raconte tout ca
c'est tres agreable a lire

Merci miss ;)

j'ai vue une 4L "alacita" c'est une boite de nuit de toulouse

Ouep, je vois la voiture en question ;)!
Karting was pure driving, pure racing. There was no money, no politics, it was real racing. (A. Senna)

Avatar de l’utilisateur
Pewi
Macadam Rider
Messages : 26764
Enregistré le : 13 Juin 2006 20:27
Localisation : Marseille (13)

#48 Messagepar Pewi » 05 Sep 2007 19:44

Episode 7 Journée désert, de Merzouga à  la région d'Alnif

Après une nuit à  la météo agitée dans la région de Merzouga, et après notre super petit déj dans le bide, c'est grand soleil et nous reprenons la route pour ... la route? ... on n'en n'a pas fait beaucoup ce soir là  :P. A vrai dire, on se retrouve très vite sur des pistes traversant de petits villages, avec des décors qui nous entourent, aux contrastes étonnants. Vraiment beau :jap:.

Et puis, après une demi-matinée de pistes, nous voici là¢chés en plein désert, avec pour nous guider quelques villages lointains, et notre sacro-sainte boussole :)! Ce fut la partie la plus intimiste du raid. Les étendues étant grandes, il était largement possible de se retrouver sans vraiment grand monde à  l'horizon :bien:!
Nous nous sommes donc mis à  rouler entre étendues de petits cailloux, et étendues de sable fin :oui:. Encore une fois, il fallait rouler vite, tout le temps, il devenait très facile de s'enliser. On s'en est sortis pour la plus grande partie de la matinée, et puis on a fini par s'enfoncer dans un bac à  sable formé par le passage de toutes les autres autos :bah:!

A rouler en plein désert, notre carbu avait recommencé à  s'encrasser. Après moultes tentatives pour dégager l'auto avec les plaques de désensablement, nous avons abandonné. Le carbu encrassé nous empêchait de nous sortir réellement, on avait plutôt tendance à  creuser notre tombe :oui:... Pour vous mettre en situation, nous étions en plein soleil, crevants de chaud en t-shirt :P. Nous espérions pouvoir nous en sortir, et nettoyer le carbu seulement une fois arrivés au bivouac... Bah oui, nettoyer un carbu en pleine poussière, c'est pas ce qui se fait de mieux :roll:.

Pour nous sortir, nous attendons donc l'arrivée d'un 4x4 de l'organisation, qui peut nous remorquer à  la demande (en échange de quelques points de pénalité, dont nous n'avions rien à  faire) :oui:. En attendant, nous aidons à  pousser d'autres concurrents en difficulté.

Un des 4x4 arrive et accepte de nous tracter. Cependant, nous décidons de le laisser d'abord s'occuper d'une autre 4L à  proximité, dont les occupantes étaient en train de fusiller l'embrayage à  force de tenter de se sortir ("Arrrrrrête, tu vas fusiller l'embrayage :peur:!!" ; "Même pas peur, on en a un de rechange :evil: :fier:!!").
Nous attachons donc leur sangle de remorquage (achetée à  l'organisation, c'est assez solide) au 4x4 et à  leur 4L. Le conducteur du 4x4, un petit jeunot un peu trop sûr de lui, nous dit de regarder la sangle et de le prévenir quand elle se tend, pour évidemment ne pas y aller trop violemment... Je vois alors le personnage monter dans son engin, enquiller la 1ère et à  fond sur la pédale de droite :???:. Aie :D. Le con y est allé comme une brute, la sangle s'est effectivement tendue, emmenant avec elle le crochet de remorquage boulonné et soudé de la 4L :w... Leur montage n'était peut-être pas parfait, mais le p'tit con a oublié d'y aller mollo. Les 2 filles de l'équipage ont eu de la chance que leur crochet de remorquage ne se soit pas situé sur une partie vitale de l'auto, il aurait pu y avoir du dégà¢t dans l'air :bah:. Elles se sont fait sortir grà¢ce à  l'autre crochet, à  l'arrière de leur véhicule.

Vient alors le temps de nous faire tracter aussi. Je m'installe à  bord de l'auto, avec une petite appréhension. Et puis ça a marché, notre anneau a tenu :oui:. Nous voilà  alors 100m plus loin, sur un sable qui semblait moins meuble. Le 4x4 part et nous nous apprêtons à  remettre les gaz. Dommage, notre carbu encrassé nous obligeait à  maintenir le moulin dans les tours pour ne pas caler, ce qui induit un patinage des roues au démarrage, nous avons une fois de plus creusé notre tombe dans un sable qui était moins stable qu'on pouvait le penser :D!
Cette fois-ci, après plus d'une heure de galère, nous en profitons pour prendre notre repas du midi. Mon collègue marche ensuite 500m, jusqu'à  3 équipages arrêtés eux aussi pour manger. Les quelques gaillards viennent à  pied à  notre rescousse, et nous tirons la voiture sur 100m supplémentaires, à  8 :bien:.

Sortis d'affaire, nous continuons notre route au beau milieu du désert. Quelques kilomètres plus loin, le carbu était définitivement trop encrassé pour nous permettre de finir l'étape. Nous nous arrêtons à  2 reprises pour réussir à  le nettoyer (2 gicleurs), malgré la poussière environnante. Nous reprenons alors le cap du bivouac, puis rejoignons des pistes. Nous arrivons au bivouac en fin d'après-midi, vers 17h.

Là -bas, c'est comme systématiquement remplissage de notre bidon d'essence au camion (à  faire tous les jours), re-nettoyage du carbu puisque nous étions dans de meilleures conditions, et installation de la tente. Repas classique comme habituellement (:L), avec en plus quelques gateaux faits par les habitants d'un village proche, bien sympa :bien:.

Pendant la nuit, nous nous préparons pour la dernière étape du raid, sur 2 jours, l'étape marathon :). A bientôt pour la suite ;)!
Karting was pure driving, pure racing. There was no money, no politics, it was real racing. (A. Senna)

Avatar de l’utilisateur
Pewi
Macadam Rider
Messages : 26764
Enregistré le : 13 Juin 2006 20:27
Localisation : Marseille (13)

#49 Messagepar Pewi » 05 Sep 2007 21:45

Intermède photos Journée désert, de Merzouga à  la région d'Alnif

Nous voilà  au check-point de départ (relevé compteur kilométrique habituel) :)
Image

Nous voici sur un petit morceau de route :D. Ce qu'on voit sur la droite, c'est un taxi qui teste ses amortisseurs :w...
Image

On traverse quelques villes et villages sur la route :bah:
Image

Image

Image

Image

Je crois bien me souvenir que dans ce coin là , une 4L a malheureusement renversé un gosse (je ne sais pas qui était en faute) :L A priori, plus de peur que de mal.
Image

:vil:
Image

Image

:fier:
Image

Image

Image

Image

Et puis, progressivement les paysages changent, ça se colore :oui:
Image

Image

:rs:
Image

Vous voulez un passage piéton au beau milieu de nulle part :D?
Image

Image

Image

Et puis, on rejoint les pistes, un peu différentes de ce qu'on avait pratiqué jusque là  :oui:
Image

:lover:
Image

:vil:
Image

Hep :hep: (bis)
Image

Image

Image

Bon, certains tentent des dépassements un peu partout :w
Image

Et hop, il essaie de passer à  droite, je crois me souvenir qu'il s'est chié dessus :ddr:
Image

:coucou:
Image

Des villages au beau milieu des pistes sableuses :P
Image

:crac:
Image

Un touriste qui trainait dans le coin :P
Image

Et puis, les pistes disparaissent peu à  peu :bien:...
Image

Image

...et chacun prend peu à  peu son chemin ;)
Image

Image

Parfois il vaut mieux ne pas trop quitter les traces principales :ddr:
Image

Image

Go :mad:!!!
Image

:love:
Image

L'assistance médicale qui passait par là  :coucou:
Image

Image

Sur la gauche, on observe le genre de "bacs à  sable" o๠l'on s'enlise facilement :oui:
Image

Image

Image

Oula, y'a du monde :beuh:!
Image

Petite séance photos :sol:
Image

En voilà  deux qui se sont bloqués...
Image

Image

Image

On pousse :o|!
Image

Image

On admire la couche de poussière dans la bagnole :ddr:
Image

Image

Hélico :coucou:
Image

Là , c'était enlisement pour tout le monde :D
Image

Démontage de carbu par le collègue :P
Image

Quelques 4L qui passaient par là  pendant ce temps :jon:
Image

Image

Au bivouac, en fin d'après-midi. Au fond on voit le citerne Total.
Image

Sur la droite, la zone d'assistance mécanique, avec les camions d'assistance :oui:
Image

Par là , c'est camping libre :oui:
Image



Et pour finir, les traditionnelles mais assez bonnes photos Flash-Sport :D

Image

Image

Image

Image

Image

Image



Voilà  :P.
Karting was pure driving, pure racing. There was no money, no politics, it was real racing. (A. Senna)

Avatar de l’utilisateur
Dj-spirit
Macadam Rider
Messages : 39571
Enregistré le : 10 Mai 2006 17:14
Localisation : 400DA!!!!

#50 Messagepar Dj-spirit » 05 Sep 2007 21:50

Ton récit est tellement bien comté qu'on s'y croit :rs: .
Magnifiqueeeeeeeeeeeeeee :jap: :bien:
Quelque soit l'obscurité du moment, l'amour et l'espoir sont toujours possibles. George Chakiris


Retourner vers « Général »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron